Norlanda, filière nautique Caen la mer
  • Francais
  • Anglais




Phototheque
Phototheque

Agenda Norlanda

Facebook MySpace Twitter Imprimer PDF


 

Débat. Caen est-elle une ville de « voileux » ?



Débat. Caen est-elle une ville de « voileux » ?
Après la Solitaire du Figaro, la Normandy Channel Race et la Norlanda’s Cup, Caen semble se tourner davantage vers la mer. Interview.
Depuis septembre 2010, c’est la troisième fois que le port de Caen accueille de grandes courses à la voile. Pourquoi cette volonté (soudaine) de faire vivre les pontons ?
Marie-Jeanne Gobert , maire adjointe en charge des sports et Jean-Louis Touzé, maire adjoint en charge du patrimoine bâti.
Nous essayons de redynamiser le bassin Saint-Pierre et de donner un sens à ce port, qui a été quelque peu oublié ces dernières années… C’est un atout d’avoir un port en plein coeur de ville, et il faut en profiter ! Ainsi, nous avons développé les courses comme la Normandy Channel Race, la Norlanda’s Cup qui en sont toutes deux à leur deuxième édition, mais nous avons aussi mis en place la fête de la Presqu’île, et accueillons du motonautisme, avec les championnats de France Inshore, le premier week-end de septembre.

Considérez-vous que les Caennais sont des « voileux » ?
Ils le sont forcément moins que les Bretons… Mais c’est directement lié à notre côte qui ne présente pas beaucoup d’intérêt pour la voile. Il n’y a rien devant, sauf l’Angleterre ! Malgré tout, nous remarquons que les Caennais présentent un engouement certain pour la voile. Le village installé sur le port pour la Channel Race était bondé ! À nous de pérenniser l’événement, pour en faire un rendez-vous, et créer des passions. La voile est synonyme de rêve et d’évasion. Pour tous ceux qui ne partent pas en vacances cet été, la Solitaire du Figaro, en plein coeur de la ville, pourra les faire voyager un peu…

Suite de l'article sur Côté Caen